AccueilContactUMR ICAR

Publications

NB : gras : publications à l’étranger, en langue étrangère, ou traduction

THÈSES

1)  1996 Problématisation sémio-linguistique de la notion de point de vue. Thèse de doctorat, nouveau régime, 594 p. Université de Metz. Jury : Jean-Michel Adam, Bernard Combettes, Jean-François Halté, André Petitjean.

2)  2001 Effacement énonciatif et argumentation indirecte. Habilitation à diriger des recherches, 122 p. et 485 p. Université de Lyon 2. Jury : Jean-Michel Adam, Ruth Amossy, Robert Bouchard, Catherine Kerbrat-Orecchioni, Dominique Maingueneau, Georges Molinié.

OUVRAGES

3)  1997 Une histoire du point de vue. Paris, Metz : Klincksieck/CELTED, Université de Metz, 306 p.

4)  1998 La Construction textuelle du point de vue. Lausanne, Paris : Delachaux et Niestlé, 202 p.

5)   2004 Argumenter en racontant. Bruxelles : De Boeck, 133 p.

6)  2008 Homo narrans. Pour une analyse énonciative et interactionnelle du récit. Tome 1. Les points de vue et la logique de la narration. Limoges : Editions Lambert-Lucas.

7)  2008 Homo narrans. Pour une analyse énonciative et interactionnelle du récit. Tome 2. Dialogisme et polyphonie dans le récit. Limoges : Editions Lambert-Lucas, 690 p.

DIRECTION D’OUVRAGES ET DE REVUES

Ouvrages

8)  2002 Lire/écrire le point de vue. Une introduction à la lecture littéraire. Rabatel, A. (éd). IUFM/CRDP de Lyon, 147 p.

9)  2004 Interactions orales en contexte didactique. Mieux (se) comprendre pour mieux (se) parler et pour mieux (s’)apprendre, Rabatel, A. (éd). Lyon : Presses universitaires de Lyon, 370 p.

10) 2010 Les reformulations pluri-sémiotiques en contexte de formation. Rabatel, A. (éd). Besançon : Presses universitaires de Franche-Comté, 298 p.

Revues

11) 2003  Le point de vue. Rabatel A. (éd). Cahiers de Praxématique, 41. Université de Montpellier 3.

12) 2004 Effacement énonciatif et discours représentés.  Rabatel, A. (éd). Langages, 156.

13) 2008 Figures et point de vue. Rabatel A. (éd). Langue française, 160.

14) 2011 Les figures de l’à-peu-près. Rabatel A. (éd). Le Français Moderne Tome LXXIX, vol. 1.

A paraître

Co-direction d’ouvrages

15) 2001 Gaulmyn, M-M. de, Bouchard, R. et Rabatel, A. (éds) Le Processus rédactionnel. Ecrire à plusieurs voix. L’Harmattan, 317 p.

Co-direction de revues

16) 2006 Enonciation et responsabilité dans les médias. Rabatel, A. et Chauvin-Vileno, A. (éds). Semen, 22. Université de Franche-Comté.

17) 2007 Figures de l’auteur en didactique. Rabatel, A. et Grossmann, F. (éds). Lidil, 35. Université Grenoble 3.

18) 2007 Questions de style. Pratiques, 135-136 Rabatel, A. et Petitjean, A. (éds).

19) 2008 La responsabilité collective. Questions de communication, 13, Rabatel, A. et Koren, R. (éds). Universités de Nancy 2 et de Metz.

20) 2011 Le rapport au savoir dans les discours professionnels, 43 Blanc N. et Rabatel A. (éds).

21) 2011 La re-présentation de la mort dans les médias. Annoncer la mort. Questions de communication, 19 Rabatel, A. et Florea M.-L. (éds).

22) 2011 La re-présentation de la mort dans les médias. Evoquer la mort. Questions de communication, 20 Florea M.-L. et Rabatel, A. (éds).

A paraître

23) L’émotion argumentée. Le discours et la langue, Rabatel A., Hekmat I., Micheli R.  (projet à paraître en 2013)

24) Les émotions en débat : modes de sémiotisation et fonctions argumentatives. Semen  Alain Rabatel, Ida Hekmat et Raphaël Micheli (eds), (projet à paraître en 2013)

ARTICLES

A.  Articles dans des revues à comité de lecture

25) 1997 « L’introuvable focalisation externe », Littérature, 107, pp. 88-113. Paris : Larousse.

26) 1999 « La thématisation du repéré dans l’expression des perceptions et/ou des pensées représentées », Le théâtre du sens, Lautel, A. et Castellana, M. (éds) Cahiers scientifiques de l’Université d’Artois, 9, pp. 57-72.

27) 1999 « Mais dans les énoncés narratifs : un embrayeur du point de vue et un organisateur textuel », Le Français Moderne LXVII-1, pp. 49-60. Paris.

28) 2000 « Un, deux, trois points de vue ? Pour une approche unifiante des points de vue narratifs et discursif », La Lecture Littéraire, 4, pp. 195-254. Paris : Klincksieck / Université de Reims. 

29) 2000 « De l’influence de la fréquence itérative sur l’accroissement de la profondeur de perspective. Un retour critique sur l’omniscience narratoriale et sur la restriction de champ du personnage », Protée, 28-2, pp. 93-104. Chicoutimi : Université de Chicoutimi, Québec.

30) 2000 « Valeurs représentative et énonciative du "présentatif" c’est et marquage du point de vue », Langue Française, 128, pp. 52-73. Paris : Larousse.

31) 2000 « Cas de belligérance entre perspectives du narrateur et du personnage : neutralisation ou mise en résonance des points de vue ? », Linx, 43, pp.103-121. Université de Paris 10 / Nanterre.

32) 2001 « La valeur de "on" pronom indéfini/pronom personnel dans les perceptions représentées », L’information grammaticale, 88, pp. 28-32. Paris.

33) 2001 « Fondus enchaînés énonciatifs. Scénographie énonciative et points de vue », Poétique, 126, pp. 151-173. Paris : Le Seuil.

34) 2001 « La valeur délibérative des connecteurs et marqueurs temporels mais, cependant, maintenant, alors, et dans l’embrayage du point de vue. Propositions en faveur d’un continuum argumentativo-temporel », Romanische Forschungen, 113-2, pp. 153-170. Frankfurt am Main : Vittorio Klostermann.

35) 2001 « Les représentations de la parole intérieure. Monologue intérieur, discours direct et indirect libres, point de vue », Langue Française, 132, pp. 72-95. Paris : Larousse.

36) 2001 « Valeurs énonciative et représentative des "présentatifs" c’est, il y a, voici/voilà : effet point de vue et argumentativité indirecte du récit », Revue de Sémantique et Pragmatique, 9-10, pp. 43-74. Orléans : Presses Universitaires d’Orléans.

37) 2002 « Le sous-énonciateur dans les montages citationnels : hétérogénéités énonciatives et déficits épistémiques », Enjeux, 54, pp. 52-66.

38) 2002 « Déficits herméneutiques lors de l’acquisition de la compétence narrative. La sous-exploitation des interactions orales aux cycles 1 et 2 » Repères, 24-25, pp. 237-256.

39) 2003 « Les verbes de perception en contexte d’effacement énonciatif : du point de vue  représenté aux discours représentés », Travaux de linguistique, 46, pp. 49-88.

40) 2003 « L’effacement énonciatif et ses effets pragmatiques de sous- et de sur-énonciation », in Formes et stratégies du discours rapporté : approche linguistique et littéraires des genres de discours, Lopez Muñoz, J.-M. Marnette, S. & Rosier L. (éds) Estudios de Lengua y Literatura francesas, 14, pp. 33-61. Université de Cadix.

41) 2003 « Re-présentation des formes pré-réflexives dans les comptes rendus de perception, de parole et de pensée. La question du mimétisme dans les discours représentés », Lingvistisk og litteraer polyfoni (La polyphonie textuelle. Polyphonie – linguistique et littéraire), 7, pp. 1-31.  Roskilde : Université de Roskilde.

42) 2003 « Une lecture énonciative des hypothèses aspectuo-temporelles et commentatives dans les suites PS + IMP : point de vue du locuteur ou de l’énonciateur ? » Journal of French Language Studies, 13-3, pp. 363-379.

43) 2003 « Le problème du point de vue dans le texte de théâtre », Pratiques, 119-120, pp. 7-33.

44) 2003 « Les formes d’expression de la pré-réflexivité dans le discours indirect libre et dans les points de vue représentés ou embryonnaires », in Stylistique et énonciation : le cas du discours indirect libre Mathis, G. De Mattia, M. & Pégon, C. (éds), numéro spécial du Bulletin de la Société de Stylistique anglaise, pp. 81-106.

45) 2003 « Le point de vue, entre langue et discours, description et interprétation : état de l’art et perspectives » Le point de vue. Cahiers de Praxématique, 41, pp. 7-24.

46) 2003 « Le dialogisme du point de vue dans les comptes rendus de perception », Cahiers de Praxématique, 41, pp. 131-155.

47) 2004 « Effacement argumentatif et effets argumentatifs indirects dans l’incipit du Mort qu’il faut de Semprun », Semen, 17, pp. 111-132.

48) 2004 « Faciliter l’appropriation de la réflexion métalinguistique au cycle 3 », in Pratiques et représentations dans la construction des savoirs, Potolia, A. & Mochet, M.-A. (éds) Cahiers du Français contemporain, 9, pp. 141-153.

49) 2004 « Quand voir c’est (faire) penser. Motivation des chaînes anaphoriques et point de vue », in Figures de la lecture et du lecteur, Cahiers de Narratologie, 11, pp. 1-13 Université de Nice, http://revel.unice.fr/cnarra/document.html?id=68&type=auteur (indexée dans 3 bases de données internationales, MLA Bibliography, DOAJ, WorldCat et la base nationale ELECTRE).

50) 2004 « Des images d’utopie(s) aux stylèmes de la pensée utopique. Pour une lecture non dogmatique des utopies », Protée, 32-1, pp. 68-79. Université de Chicoutimi, Québec.

51) 2004 « L’effacement énonciatif dans les discours rapportés et ses effets pragmatiques », Langages 156, pp. 3-17.

52) 2004 « Stratégies d’effacement énonciatif et surénonciation dans Le dictionnaire philosophique de Comte-Sponville », Langages 156, pp. 18-33.

53) 2004 « La déliaison des énonciateurs et des locuteurs dans la presse satirique », Langage et Société, 110, pp. 7-23.  

54) 2005 « La construction inférentielle des valeurs : pour une réception pragmatique des textes (littéraires) », Cahiers de narratologie, 12, pp. 1-18. Université de Nice, http://revel.unice.fr/cnarra/document.html?id= (indexée dans 3 bases de données internationales, MLA Bibliography, DOAJ, WorldCat et la base nationale ELECTRE)

55) 2005 « Analyse énonciative et interactionnelle de la confidence. A partir de Maupassant », Poétique, 141, pp. 93-113.

56) 2005 « La part de l’énonciateur dans la construction interactionnelle des points de vue », Marges linguistiques, 9, pp. 115-136. http://www.marges-linguistiques.com

57) 2005 « Une catégorie transversale, le point de vue », Le français aujourd’hui, 151, Les catégories de la discipline français, pp. 57-68. (en instance de classement AERES)

58) 2005 « Idiolecte, ethos, point de vue : la représentation du discours de l’autre dans le discours d’ego », in Cahiers de praxématique 44, L’idiolecte, Détrie, C., et Neveu, F., (éds), pp. 93-116.

59) 2005 « Modalités, modalisations, apprentissage », Cahiers de l’institut de linguistique de Louvain, 31-1, pp. 47-74.

60) 2006 « La dialogisation au cœur du couple polyphonie/dialogisme chez Bakhtine », Revue romane, 41-1, pp. 55-80.

61) 2006 « La lecture comme activité de construction intersubjective du soi à travers l’approche interactionnelle du style », Lidil, 33, pp. 55-77.

62) 2006 « Les auto-citations et leurs reformulations : des surassertions surénoncées ou sousénoncées », Travaux de linguistique, 52, pp. 71-84.

63) 2006 « Pour une analyse énonciative et discursive de la ponctuation du discours direct ‘complet’ en fin de phrase. Normes et usages, grammaire et linguistique », Neuphilologische Mitteilungen, 107-2, pp. 207-235. Université d’Helsinki.

64) 2006 « Autocitations et autobiographie dans Du sens, de Renaud Camus », Texte, 39-40, Université de Toronto, pp. 81-118.

65) 2006 « L’effacement de la figure de l’auteur dans la construction événementielle d’un "journal" de campagne électorale et la question de la responsabilité, en l’absence de récit primaire », Semen, 22, pp. 71-85.

66) 2007 « La figure de l’auteur à travers la construction théorico-didactique des objets grammaticaux », Lidil, 35, pp. 41-60.

67) 2007 « L’alternance des tu et des vous dans Le Deutéronome  » : deux points de vue sur le rapport des fils d’Israël à l’Alliance », Études théologiques et religieuses, tome 82, volume 4, pp. 567-593.

68) 2007 « La dialectique du singulier et du social dans les processus de singularisation : style(s), idiolecte, ethos », Pratiques, 135-136, pp. 15-34.

69) 2007 « Les enjeux des postures énonciatives et de leur utilisation en didactique », Education et didactique, 2, pp. 87-114.

70) 2007 « Analyse énonciative du point de vue, narration et analyse de discours », Filologia e Linguistica Portuguesa 9, pp. 345-368. Université de São Paulo.

71) 2008 « Pour une conception éthique des débats politiques dans les médias : répondre de, devant, pour, ou les défis de la responsabilité collective », Questions de communication, 13, pp. 47-69.

72) 2008 « Figures et points de vue en confrontation », Langue française, 160, pp. 3-19.

73) 2008 « Points de vue en confrontation dans les antimétaboles PLUS et MOINS », Langue française, 160, pp. 20-35.

74) 2008 « Points de vue et narration dans "La Mère Sauvage" de Maupassant. Chaleur des passions, froideur de la narration », in La Mère Sauvage de Maupassant. Une nouvelle face à ses méthodologies, Montes S. et Taverna L. (éds). Synergies. Pays riverains de la Baltique, 5, pp. 105-128. Gerflint, Tallinn.

75) 2009 « L’arrestation de Jésus et la représentation de Judas en Jean, 18, 1-12. Une relecture mise en perspective avec l’univers de la gnose et l’Evangile de Judas », Études théologiques et religieuses, tome 84, volume 1, pp. 49-79.

76) 2009 « Prise en charge et imputation, ou la prise en charge à responsabilité limitée », in La notion de prise en charge en linguistique, De Brabanter P. Dendale P. et Coltier D. (éds), Langue française, 162, pp. 71-87.

77) 2009 « Perspective et point de vue », Communications, 85, L’homme a-t-il encore une perspective ? pp. 23-35.

78) 2010 « Analyse pragma-énonciative des s/citations du site d’Arrêt sur images », Argumentation et analyse de discours, 4, pp. 1-16. Tel-Aviv, http://aad.revues.org/index806.html

79) 2010 « Le traitement médiatique des suicides à France Télécom de mai-juin à mi-août 2009 : la lente émergence de la responsabilité du management dans les suicides en lien avec le travail » Studia Universitatis Babes-Bolyai, Philologia, tome LV, vol. 1, pp. 31-52.  

80) 2010 « Schémas, techniques argumentatives de justification et figures de l’auteur (théoricien ou vulgarisateur) », Revue d’anthropologie des connaissances, vol 4-3, pp. 504-525.http://www.cairn.info/revue-anthropologie-des-connaissances-2010-3-page-505.htm

81) 2010 « Deux modes de représentation idéologique people du pouvoir, lors du premier anniversaire de la présidence de N. Sarkozy », Semen 30, pp. 147-167

82) 2011 « Pour une analyse pragma-énonciative des figures de l’à-peu-près » Le français moderne, Tome LXXIX, vol. 1, pp. 1-9.

83) 2011 « Figures d’à-peu-près et nom propre » Le français moderne, Tome LXXIX, vol. 1, pp. 22-33.

84) 2011 « La levée progressive du tabou des responsabilités socio-professionnelles dans les suicides en lien avec le travail à France Télécom, de fin août à octobre 2009 », Questions de communication 20, 175-198.

85) 2011 « Des conflits de valeurs et de points de vue en discours », Semen 32, pp. 55-72.

86) 2011 « Sur les concepts de narrateur et de narratologie non communicationnelle », Littérature 163, pp. 108-138. 

87) 2011 « De l’intérêt de distinguer sujet modal premier et sujets modaux intradiscursifs pour l’analyse des relations entre instances de prise en charge et de validation », Le Discours et la langue, 2-2, .

88) 2011 « Les paradigmes entrecroisés des instances énonciatives et des points de vue », Actes du XVIIe séminaire international de didactique universitaire de Constanta, ACLIF 26 aout-1er septembre 2010, pp. 97-116. 

89) 2011 « Listes et effets-listes. Énumération, répétition, accumulation »,  Poétique 167, pp. 259-272.

90) 2012 « Sujets modaux, instances de prise en charge et de validation », Le Discours et la langue, 2-2, .

91) « De l’intérêt des postures énonciatives (co-énonciation, sous-énonciation, sur-énonciation) pour l’interprétation des textes et pour la gestion et l’analyse des interactions didactiques », Cultura y Educación.

92) « Positions, positionnements et postures de l’énonciateur », Tranel .

93) « Ironie et sur-énonciation », Vox Romanica, 72

94) « Humour et sous-énonciation (vs ironie et sur-énonciation) », L’information grammaticale (en lecture)

95) « La (trans)fictionnalisation des paroles, des gestes et des photos dans Les Années d’Annie Ernaux », Littérature (en lecture)

96) 2013 «  Empathie, points de vue, méta-représentation et dimension cognitive du dialogisme », in Etudes de linguistique appliquée.

97) 2013 « Ecrire les émotions en mode empathique », Semen 35, pp. 65-82.

98) 2013 « Empathie et émotions argumentées en discours », Le Discours et la langue 4-2.

99) 2013 « Les apports de l’analyse des discours médiatiques : de l’interprétation des données à la critique des pratiques discursives et sociales », Dacoromania, vol. XVIII-1, pp. 33-50.

100) 2013 « De l’intérêt des postures énonciatives (co-énonciation, sous-énonciation, sur-énonciation) pour l’interprétation des textes et pour la gestion et l’analyse des interactions didactiques », Cultura y Educación 24-4.

101) 2013 « L’engagement du chercheur, entre ‘éthique d’objectivité’ et ‘éthique de subjectivité’ », Argumentation et Analyse de Discours 11,

102) 2013 « Quelques remarques sur la théorie argumentative de la polyphonie » Arena romanistica 14.

103) 2013 « La dialogisation au cœur du couple polyphonie/dialogisme chez Bakhtine », Investigações 26, vol. 2 (reprise de l’article paru en 2006 dans la Revue Romane 41), UFP, Recife.

 

En préparation

104) « Les enjeux esthétiques et politiques de la fictionnalisation des images et des photographies dans Les Années », La Licorne

Articles en collaboration dans des revues à comité de lecture

105) 2005 Rabatel, A. et Lepoire S. « La discordance concordante des discours représentés dans les séquences explicatives : hétérogénéité énonciatives et co-construction dialogique du sens », Cahiers de praxématique, 45, pp. 51-75.

106)  2006 Rabatel, A. et Chauvin-Vileno, A. « La "question" de la responsabilité » de Semen, 22, pp. 5-24.

107)  2007 Rabatel, A. et Grossmann, F. « Figure de l’auteur et hiérarchisation énonciative », Lidil, 35, pp. 9-23.

108)  2007 Petitjean, A. et Rabatel, A. « Questions de style », Pratiques 135-136, pp. 3-14. 

109)  2008 Rabatel, A. et Koren, R. « La responsabilité collective dans la presse », Questions de communication 13, pp. 7-18.

110)  2011 Rabatel, A. et Blanc, N. « Construire une expertise dans et par les discours professionnels », Lidil 43, pp. 5-10.

111)  2011 Rabatel, A. et Florea M.-L. (2011) « Représentations de la mort dans les médias d’information », Questions de communication 19, 7-28.

112)  2011 Florea M.-L. et Rabatel (2011) « Les modes de re-présentation de la mort et leurs enjeux dans la construction de l’événement », Questions de communication 20, pp. 7-18.

113) 2013 Hekmat I., Micheli R., Rabatel A. « L’exploitation de l’argumentativité des émotions dans les médias » L’émotion argumentée dans les médias. Le discours et la langue, 4-2.

114) 2013  Micheli R. Hekmat I., Rabatel A. « Modes de sémiotisation des émotions argumentées » Les émotions en débat : modes de sémiotisation et fonctions argumentatives.Semen 35, pp. 7-16.

 

B. Articles dans des ouvrages collectifs (à comité de lecture)

115) 2001 « Le point de vue et l’organisation du texte », in Quelles grammaires enseigner à l’école et au collège ? Discours, genres, textes, phrases. Garcia-Debanc, C. & alii (éds), pp. 227-240. Toulouse : Delagrave/CRDP de Midi-Pyrénées.

116) 2001 « La dynamique de la structuration du texte, entre oral et écrit. Enjeux énonciatifs des négociations autour du cadre de prédication, dans un énoncé bisegmental », in Le processus rédactionnel. Ecrire à plusieurs voix, De Gaulmyn, MM., Bouchard, R. & Rabatel, A. (éds), pp. 67-88. Paris : L’Harmattan.

117) 2002  « L’hétérogénéité énonciative montrée : un fondu enchaîné polyphonique au service d’une narration « sans sujet (et sans objet) », in Bouchard, R., Martinie, B., Rabatel, A. : « "Déclencher le mécanisme"… de la construction / déconstruction du texte romanesque », in Les modèles du discours au défi d’un « dialogue romanesque » : l’incipit du roman de R. Pinget, Le Libera Roulet, E. & Burger, M. (éds), pp. 153-211. Nancy : Presses Universitaires de Nancy.

118) 2002 « Point de vue et polyphonie dans les textes narratifs », in Lire/écrire le point de vue. Une introduction à la lecture littéraire. Rabatel, A. (éd) pp. 7-24 et 133-137. CRDP de Lyon.

119) 2002 « Le point de vue, entre grammaire et interprétation. Le cas de "on" », in Lire/écrire le point de vue. Une introduction à la lecture littéraire. Rabatel, A. (éd), pp. 71-101 et 139-141. CRDP de Lyon.

120) 2003 « Sur-énonciateurs et construction dissensuelle des savoirs », in Didactiques de l’oral. Maurer, B. (éd), pp. 89-100. Actes de la DESCO, CRDP de Basse-Normandie.

121) 2003 « Un paradoxe énonciatif : la connotation autonymique représentée dans les "phrases sans parole" stéréotypées du récit », in Parler des mots. Le faitautonymique en discours , Authier-Revuz, J., Doury, M., & Reboul-Touré, S. (éds), pp. 271-280. Paris : Presses Sorbonne Nouvelle.

122) 2003 « Entre usage et mention : la notion de re-présentation dans les discours représentés », in L’analyse du discours dans les études littéraires, Amossy, R. & Maingueneau, D. (éds), pp. 111-121. Toulouse : Presses Universitaires du Mirail.

123) 2004 « L’oral réflexif et ses conditions d’émergence », in Interactions orales en contexte didactique. Mieux (se) comprendre pour mieux (se) parler et pour mieux (s’)apprendre, Rabatel, A. (éd), pp. 5-27. Lyon : Presses Universitaires de Lyon.

124) 2004 « Déséquilibres interactionnels et cognitifs, postures énonciatives et co-construction des savoirs : co-énonciateurs, sur-énonciateurs et archi-énonciateurs », in Interactions orales en contexte didactique. Mieux (se) comprendre pour mieux (se) parler et pour mieux (s’)apprendre , Rabatel, A. (éd), pp. 29-66. Lyon : Presses Universitaires de Lyon.

125) 2004 « Analyse aspectuo-temporelle de l’IMP dans les suites PS + IMP sans lien thématique », in Texte et discours. Catégories pour l’analyse, Adam, J.-M., Grizze, J.-B, & Ali Bouacha, M. (éds), pp. 83-92. Dijon : Editions Universitaires de Dijon.

126) 2004 «  Les verbes de perception, entre point de vue représenté et discours représentés  », in Le discours rapporté dans tous ses états , Lopez-Muñoz, J.-M., Marnette, S., & Rosier, L. (éds), pp. 81-93. Paris : L’Harmattan.

127) 2004 « Marquage évidentiel dans les chaînes anaphoriques et transposition de points de vue », in Médiations langagières : des faits de langue aux mises en mots , Delamotte-Legrand, R. (éd), pp. 175-185. Rouen : Publications de l’Université de Rouen.

128) 2005 « La narrativisation d’un texte argumentatif : résolution des conflits et argumentation propositive indirecte », in La rédaction collaborative , Bouchard, R. & Mondada, L. (éds), pp. 227-256. Paris : L’Harmattan.

129) 2005 « Effacement énonciatif et argumentation indirecte. "On-perceptions", "on-représentations" et "on-vérités" dans les points de vue stéréotypés », in Signes, langues et cognition, Raccah, P.-Y. (éd), pp. 85-116. Paris : L’Harmattan.

130) 2005 « La visée des énonciateurs au service du lexique : points de vue, (connaissance et) images du monde, stéréotypie », in F. Grossmann, M.-A. Paveau et G. Petit (éds), Didactique du lexique : langue, cognition, discours, pp. 229-245. Université de Grenoble 3, Grenoble : ELLUG.

131) 2005 « Les postures énonciatives dans la co-construction dialogique des points de vue : coénonciation, surénonciation, sousénonciation », in Bres, J., Haillet, P.-P., Mellet, S., Nolke, H., et Rosier, L., (éds). Dialogisme, polyphonie : approches linguistiques, pp. 95-110. Bruxelles : Duculot.

132)2006 « Genette, les voix du texte et la dialogisation », in Perrin, L. (éd), Le sens et ses voix, Recherches linguistiques, 28, pp. 167-190. Université de Metz.

133)2006 «  Du rôle des postures énonciatives de surénonciation et de sousénonciation dans les analyses de corpus. L’exemple des reformulations, des connecteurs et particules discursives », in Guernier, M.-C., Durand-Guerrier, V. et Sautot, J.-P. (éds), Interactions verbales, didactiques et apprentissages. Recueil, traitement et interprétation didactiques des données langagières en contextes scolaires, pp. 221-248. Besançon : Presses universitaires de Franche-Comté.

134) 2007 « Points de vue et représentations du divin dans 1 Samuel 17, 4-51. Le récit de la Parole et de l’agir humain dans le combat de David contre Goliath », Regards croisés sur le texte biblique. Etudes sur le point de vue, RRENAB (éd), pp. 15-55. Paris : Editions du Cerf.

135) 2007 « La re-présentation des voix populaires dans le discours auctorial chez A. Ernaux : surénonciation et antihumanisme théorique », in Petitjean, A., Privat, J.-M. (éds), Effets de voix populaires dans les fictions romanesques et théâtrales". Recherches textuelles, 7, Université de Metz, pp. 287-325.

136) 2007 « Répétitions et reformulations dans L’Exode : coénonciation entre Dieu, ses représentants et le narrateur », in M. Kara (éd), Usages et analyses de la reformulation. Recherches linguistiques 29, pp. 75-96. Université de Metz.

137) 2008 « Style et "théorie des styles". Pour une approche moniste de la notion de "moyens d’expression" », in Bertrand, O. Charolles, M., Kleiber, G., Prévost, S., Schnedecker, C. (éds) Discours, diachronie, stylistique du français , pp. 385-400. Berne : Peter Lang.

138) 2008 «  Stratégie discursive de concordance discordante dans les ensembles reprises + reformulations (en contexte didactique) », in M. Schuwer, M.-C. Le Bot et E. Richard (dir.), Pragmatique de la reformulation, types de discours, interactions didactiques, pp. 187-202. Rennes : Presses universitaires de Rennes.

139) 2009 « Le point de vue et l’ordre des mots. Effets sémantico-pragmatiques de l’antéposition des énoncés statifs dans les suites PS + IMP, IMP + PS », in A. Fontvieille, et S. Thonnerieux (éds) L’ordre des mots à la lecture des textes, pp. 305-318. Lyon : Presses universitaires de Lyon.  

140) 2009 A brief introduction to an enunciative approach to point of view”, in Modeling Mediacy : Point of View, Perspective, Focalization. P. Hühn, W. Schmid, J. Schönert (hrsg.), pp. 79-98. Berlin, New York : Walter de Gruyter.

141) 2009 « Tensions dialogiques autour de la ponctuation du discours direct ‘complet’ en fin de phrase », in Le sens en marge. Représentations linguistiques et observables discursifs. Evrard I., Pierrard M., Rosier L., Van Raemdonck D. (dir.), pp. 169-183. Paris : L'Harmattan.

142) 2010 « L’arrestation de Jésus et la représentation de Judas en Jean, 18, 1-12 », », Actes du XXVe congrès international de linguistique et de philologie romanes. Iliescu, M./Siller-Runggaldier, H., Danler, P. (éds.), 7 tomes, pp. 523-531. Tübingen : Max Niemeyer Verlag .

143) 2010 « Pour une narratologie énonciative ou pour une approche énonciative des phénomènes narratifs ? », in Narratologies contemporaines : nouveaux paradigmes pour la théorie et l’analyse du récit, Pier, J. et Berthelot F. (éds) Paris : Editions des archives contemporaines, pp. 109-137.

144) 2010 «  Les reformulations dans des situations pluri-sémiotiques : apprendre en reformulant et en resémiotisant documents iconiques, gestes et actions » in Les reformulations pluri-sémiotiques en contexte de formation professionnelle, A. Rabatel (éd). Besançon : Presses universitaires de Franche-Comté, pp. 7-24.

145) 2010 « Dire et montrer : quand les schémas reformulent le texte », in Les reformulations pluri-sémiotiques en contexte de formation professionnelle, A. Rabatel (éd). Besançon : Presses universitaires de Franche-Comté, pp.27-45.

146) 2010 « La dialectique du singulier et du social dans l’approche énonciative du style à travers l’articulation des primats et des primautés, des facteurs et des acteurs », in D. Ablali et M. Kastberg (éds), Littérature et linguistique, Cluny, 40 ans après. Textes : normes, usages et pratiques, Besançon : Presses universitaires de Franche-Comté, pp. 325-336.

147) 2010 « Retour sur les relations entre locuteur et énonciateur. Des voix et des points de vue », in M. Colas-Blaise, M., Kara, M. et Perrin, L. Petitjean, A. (éds), La question polyphonique ou dialogique dans les sciences du langage. Collection Recherches linguistiques 31, Metz : CELTED, Université de Metz, pp. 357-373.

148) 2010 « Texte, communauté discursive et dynamique interprétative », in L.S. Florea, C. Papahagi, L. Pop, A. Curea (dir.) Directions actuelles en linguistique du texte, tome 1 Casa Cartii de Stiinta, Cluj-Napoca, Roumanie, pp. 177-188.

149) 2010 « La question du destinataire au théâtre », in A qui parle-t-on ? Le destinataire dans le théâtre vivant français, C. Despierre et F. Fix (éds). Dijon : Editions universitaires de Dijon, pp. 5-16.

150) 2011 « La sous-énonciation comme stratégie de co-construction interactionnelle des points de vue », in L’actualisation de l’intersubjectivité en discours. Hommages à Jeanne-Marie Barbéris, B. Verine et C. Détrie (éds). Limoges : Lambert-Lucas, pp. 157-177.

151) 2011 « Points de vue et postures énonciatives dans la production, la circulation et les altérations du sens », in Ciências da linguagem e didatica das linguas
Véronique Braun Dahlet (Coord.)  Sao Paulo : Humanitas/Fapesp , pp. 151-163.

152) 2011 « Analyse énonciative des s/citations du site d’Arrêt sur images », in Citations et pragmatique des genres de discours, S. Marnette, L. Rosier (éds), Louvain : Academia Bruylant, pp. 13-36.

153) 2012 « De l’intérêt de distinguer sujet modal premier er sujets modaux intradiscursifs pour l’analyse des relations entre instances de prise en charge et de validation », in Merete Birkelund et Henning Nølke (Red.) La linguistique énonciative, Actes du colloque international d’Aarhus, 27-28 mai 2011, Aarhus : Publizon, pp. 33-48.

154) 2012 « Enonciateur, sujet modal, modalisation et modalité », Regards sur le discours. Hommages à Robert Vion, C. Maury-Rouan (éd). Aix-en-Provence : Publications de l’université de Provence, pp. 55-72.

155) 2013 « Le rôle du dialogisme et des paramètres textuels dans la notion de prise en charge », in F. Sullet-Nylander, G. Engwall, H. Engel (éds), La linguistique dans tous les sens, Actes du Symposium international en l’honneur de Mats Forsgren, 9-10 juin 2011, Stockholm : VitterhetsAkademien, pp. 105-123.

156) 2013 « Les relations Locuteur/énonciateur au prisme de la notion de voix », in Les théories énonciatives aujourd’hui : un demi-siècle après Benveniste, D. Ducard, L. Dufaye, L. Gournay (éds.). Paris : Ophrys, pp. 212-231 .

157) 2013 « Ethique, point(s) de vue et rapport aux différents régimes de vérité », in Le rapport éthique au discours C. Guérin, G. Siouffi, S. Sorlin (éds). Berne : Peter Lang, pp. 65-80.

158) 2013 « Humour, sous-énonciation », in Frontières de l’humour, M.D. Vivero Garcia (éd.) Paris : L’Harmattan, pp. 89-108.

A paraître

159) 2013 « Du style en politique dans les commentaires métadiscursifs médiatiques des deux premières années de présidence de N. Sarkozy », Actes du colloque international Style, langue, société, E. Bordas et G. Molinié (éds). Paris : Editions Honoré Champion. 

160) 2013 « L’espace et la fiction narrative dans Les Lauriers sont coupés », in Enonciation narrative et spatialité : le récit de fiction, F. de Chalonge (éd), Villeneuve d’Ascq : Presses universitaires de Lille 3, coll. Travaux et Recherches.

161) 2013 « Les relations dire/montrer au prisme du point de vue représenté », in Dire, montrer dans les sciences du langage, H. de Chanay, M. Colas-Blaise, O. Leguern (éds), Editions de l’université de Savoie,

162) 2013 « La gestion des points de vue dans les conflits : responsabilité énonciative, valeurs et éthique », M. Tordesillas (ed), IXe congrès de linguistique française, Madrid, novembre 2010, Madrid.

163) 2013 « Violence, histoire exemplarité dans l’œuvre de Charlotte Delbo », in Les rhétoriques de l’exemple, E. Danblon, L. Nicolas, V. Ferry (éds). Besançon : Presses universitaires de Franche-Comté. 

164) 2013 « Le listeur-/sur-énonciateur dans les listes de discours représentés des romans historiques » in L’effet-liste. Enjeux et fonctionnements de l’accumulation verbale en littérature, R. Michel, S. Lawson, M. Lecolle (éds). Paris : Garnier.

165) 2013 « Du rôle du visuel en image dans la référenciation des perceptions autres que visuelles », Dire le non visuel, B. Verine et C. Havelange (éds). Liège : Les Editions de l’Université de Liège.

166) 2013 « La rubrique Intox/désintox de Libération. Nouvelle rubrique, nouvelle pratique journalistique, voire nouveau genre ? », Des textes aux genres, Hommages à Jean-Michel Adam M. Monte et G. Philippe (éds), Presses universitaires de Lyon.

167) 2014 « De l’usage des formules aphoristiques dans le Dictionnaire philosophique de Comte-Sponville : coénonciation et sousénonciation », Formules, sentences, thèses : détachement, transmission et recontextualisation des énoncés philosophiques, F. Cossutta, F. Cicurel (éds), Limoges : Lambert-Lucas.

 

En lecture

168) « ‘La parole des politiques soumise à contre-enquête’ représente-t-elle de la même façon la parole des hommes et des femmes politiques ? », Ve Colloque international Ci dit, Rapporter et être rapporté(e), une affaire de genre(s) ?, Stockholm, 14-16 juin 2

169) « Donner à voir le visible : une vision opacifiante : La femme pauvre de Léon Bloy », Nice, colloque international Poétique du descriptif, mai 2013

170) « Construction de la référence, énonciation subjective-empathique et dialogisme interne », Colloque international Benveniste et la littérature, Pau, avril 2013

171) « Points de vue en confrontation dans les contrepèteries », colloque international Jeux de mots et linguistique, Tübingen mars 2013.

 

En préparation

172)   « Empathie et sympathie »

 

C. Articles en collaboration

173)  2002 Bouchard, R., Martinie, B., Rabatel, A.  : « "Déclencher le mécanisme"… de la construction / déconstruction du texte romanesque », in Les modèles du discours au défi d’un « dialogue romanesque » : l’incipit du roman de R. Pinget, Le Libera Roulet, E. & Burger, M. (éds), pp. 153-211. Nancy : Presses Universitaires de Nancy.

D. CD-Rom

174)  2001 « Effacement énonciatif et argumentation indirecte. On-perceptions, on-représentations et on-vérités ». Colloque international Sémio 2001, Université de Limoges, avril 2001.

175)  2004 « Je modalise, donc nous apprenons ? » Colloque international Faut-il parler pour apprendre ? IUFM du Nord Pas de Calais, Université Lille 3. Arras, Mars 2004.

176) 2010 « La pluri-sémioticité des s/citations du site d’Arrêt sur images », Revel, site de l’Université de Nice, Sophia-Antipolis,http://revel.unice.fr/symposia/cidit/index.html?id=584

177) 2010 « Droit de réponse », http://marieannepaveau.over-blog.com

 

F. Comptes rendus

178) 2011 R. Sarkonak 2009 Les spirales du sens chez Renaud Camus, Amsterdam, New York, Rodopi. in Romanische Forschungen 123, pp. 555-558.

179) 2011 R. Amossy 2010 La présentation de soi. Paris, Presses universitaires de France. in Revue des Sciences humaines.

 

G. Traductions

180) 2009 Revue Enthymema, Bologne «  Punto di vista rappresentato, raccontat e asserito. Gli effeti argomentativi indiretti dei modi di inscrizione della soggetivita nei resoconti delle percezioni » 2000 « Un, deux, trois points de vue ? Pour une approche unifiante des points de vue narratifs et discursif », La Lecture Littéraire, 4, pp. 195-254. Paris : Klincksieck / Université de Reims. ; repris et modifié dans Homo narrans T. 1, chapitre 2 (qui a servi de base à la traduction), pp. 1-38.

181) 2012 Traduction en portugais (Brésil) par Mariângela Pecciolli Gali Joanilho de Rabatel 2011 « Des conflits de valeurs et de points de vue en discours », Semen 32, pp. 55-72, dans Línguas e Instrumentos Lintuísticos 30 Université fédérale de Campinas, Brésil.

182) 2013 «  O papel do enunciador na construção interacional dos pontos de vista » In: EMEDIATO, W. (org.) A Construção da Opinião na Mídia. Belo Horizonte : FALE/UFMG, 2013. pp. 19-65, Traduction en portugais (Brésil) de Rabatel 2005 « La part de l’énonciateur dans la construction interactionnelle des points de vue », Marges linguistiques, 9, pp. 115-136.

183) 2013 Traduction en espagnol par Encarni Carrasco (U. Barcelone) de «  De l’intérêt des postures énonciatives (co-énonciation, sous-énonciation, sur-énonciation) pour l’interprétation des textes et pour la gestion et l’analyse des interactions didactiques », Cultura y Educación.

184) 2013 Homo narrans. Tome 1. Point de vue et logique de la narration. Théories et analyses. Traduction en portugais (Brésil) par Maria das Graças Soares, Luis Passeggi et Neto Joas Gomes da Silva (Université de Natal). Préface de Maria das Graças Soares, Postface de Luis Passeggi, Neto Joao Gomes da Silva. Sao Paulo : Cortez Editora.

185) 2013 Homo narrans. Tome 2. Point de vue et logique de la narration. Méthodologie et interprétation. Traduction en portugais (Brésil) par Maria das Graças Soares, Luis Passeggi et Neto Joas Gomes da Silva (Université de Natal). Préface de Maria das Graças Soares, Postface de Luis Passeggi, Neto Joao Gomes da Silva. Sao Paulo : Cortez Editora.

186) 2014 Homo narrans. Tome 3. Dialogisme et polyphonie dans le récit. Points de vue et discours représentés. Traduction en portugais (Brésil) par Maria das Graças Soares, Luis Passeggi et Neto Joas Gomes da Silva (Université de Natal). Préface de Maria das Graças Soares, Postface de Luis Passeggi, Neto Joao Gomes da Silva. Sao Paulo : Cortez Editora.

187) 2014 Homo narrans. Tome 4. Dialogisme et polyphonie dans le récit. Postures, effacements énonciatifs et argumentation indirecte. Traduction en portugais (Brésil) par Maria das Graças Soares, Luis Passeggi et Neto Joas Gomes da Silva (Université de Natal). Préface de Maria das Graças Soares, Postface de Luis Passeggi, Neto Joao Gomes da Silva. Sao Paulo : Cortez Editora.

H. Préfaces

188) 2013 « La magie empathique de Marguerite Yourcenar », Préface au livre d’Abdoulaye Diouf, La voix narrative dans l’œuvre de M. Yourcenar. Paris : L’Harmattan.


 

 

 

 

 

 

Alain Rabatel

 Professeur en Sciences du
 Langage à l'université
  Claude-Bernard, Lyon 1  (Institut Universitaire de
  Formation des Maîtres)