PREFACE

Paul Black, Center for Educational Studies, Kings College, London, UK

 

 

La Commission Internationale sur l'Enseignement de la Physique (ICPE) représente les formateurs en physique de nombreuses parties du monde qui ont une large palette d'intérêts. Comme président, je suis conscient que la Commission demande du temps de l'énergie et des ressources à ses membres. De telles demandes peuvent être justifiées seulement si notre potentiel exceptionnel peut être utilisé - pour promouvoir une collaboration internationale afin d'aider à l'enseignement de la physique de par le monde. Ce livre est un exemple de ce qui peut être fait.

Pour qu'un travail de ce type se réalise, quatre conditions doivent être satisfaites. Trois d'entre elles sont :

* des occasions de rencontre - pour que de nouvelles idées puissent germer et être mises en forme pour devenir des plans de travail.

* des réseaux - les experts de par le monde doivent se connaître afin que les meilleurs talents et l'expertise puissent être utilisés en vue de cette réalisation.

* des ressources financières - pour payer les coûts de l'organisation et de la production.

Les conférences internationales soutenues par l'ICPE et les réunions formelles de la Commission fournissent des occasions de discussions qui ont permis à ce livre de paraître. Elles ont alimenté le développement d'un réseau d'expertise qui est à la base des contributions à ce livre. Par le même occasion, l'ICPE remercie son organisation mère, l'Union Internationale de Physique Pure et Appliquée, qui a soutenu son travail à la fois financièrement et par les liens de la communauté des physiciens qu'elle soutient.

Pour financer ce livre, la Commission a été heureuse d'obtenir une contribution généreuse de l'UNESCO -nous sommes particulièrement reconnaissants pour l'aide que nous a apportée la mission française de l'UNESCO.

Cependant, il y a une quatrième condition :

* Quelques personnes ayant la perspicacité et l'énergie - qui feront tout le travail important et nécessaire à la réalisation de cette idée.

C'est la condition la plus importante et la plus difficile des quatre. Elle a plus être remplie grâce à l'engagement des trois éditeurs, Andrée Tiberghien, Leonard Jossem et Jorge Barojas, tous ayant contribué de beaucoup d'autre manières aux travaux de l'ICPE. C'est à eux que revient principalement le mérite de la réalisation de ce livre. Je suis sûr que les enseignants de physique de nombreux pays leur seront reconnaissants, ainsi qu'à tous les auteurs qu'ils ont sollicités du profit qu'ils tireront de l'usage de ce travail unique et faisant autorité.

Comme le précisent les éditeurs, alors que ce livre marque la réalisation d'un projet, il devrait aussi être le signal du début d'un projet à long terme de liens entre les chercheurs en didactique de la physique et les formateurs de maîtres en physique. J'espère que l'ICPE, les éditeurs et tous ceux qui ont contribué à ce livre, et surtout ses lecteurs seront poussés à travailler à ce nouveau projet dans les années à venir.